actualités

masquer × accueil contact cabardès œnotourisme le domaine les vins où trouver nos vins la presse en parle actualités images d'archives
☰ menu

Pour les fêtes

Le domaine de Cabrol est exceptionnellement ouvert tous les jours entre 9h et 17h (sauf les 25 et 26 Décembre). Vos lutins préférés, Jimmy, Hervé et Nicolas, vous y attendent avec amour... et pas que ! Quelques millésimes anciens sont encore disponibles !
Appelez nous avant de passer (06 81 14 00 26).

Jimmy Père Noël

Chers amis, chers clients

Je viens vers vous avec des nouvelles du Domaine de Cabrol ! Le départ inattendu de mon père Claude en mai dernier a laissé notre équipe un temps désemparée. Mais grâce à de très nombreux soutiens et encouragements, souvent de votre part, nous avons pris notre courage à deux mains, retroussé nos manches, et je peux aujourd’hui vous dire qu’à ce jour le domaine poursuit sa route, dans le pur respect de son sillon. L’été a d’abord été marqué par le travail à la vigne, palissage et préparation des sols. Très vite, il y a eu beaucoup de papiers et de procédures, mais je ne vais pas vous conter, autant pour vous que pour moi, toutes mes interactions avec notaires, banques, comptable, et autre douane… même si j’ai le plus souvent rencontré des gens charmants et aidants là aussi. L’été a aussi et surtout été l’occasion de suivre la commercialisation du vin, de rencontrer beaucoup, très souvent à la propriété. Et enfin ce fut pour moi un moment de réflexion intense… pour prendre la mesure des choses.

Syrah printemps 2021

Et Septembre était déjà là et les vendanges ! Compliquées cette année en Languedoc comme vous le savez. Notre vigne était pourtant parfaite : aucune gelée, avec une très belle sortie et sans mildiou. Et puis il y eut cette semaine étrange de septembre, avec des pluies et surtout ce vent marin, humide et chaud, qui nous a fait certaines nuits à plus de 22°. Tout était réuni pour que le botrytis se développe alors que notre terroir d’altitude nous préserve habituellement de ces soucis trop communs en plaine. C’est là que j’ai intimement compris le stress des vendanges. Pourtant, les vendanges, je connaissais assez bien. Pendant toutes mes études (il y a une trentaine d’année déjà !), je coupais, portais et dirigeais les équipes de vendangeurs. J’avais 19 ans. Le tracteur, le rythme de travail, les conflits impayables avec la fatigue, et les rires nombreux. Je connais et j’aime pas mal ça. Mais le poids de la décision dans une année compliquée…, c’est vraiment autre chose. Alors, comme mon père, j’ai arpenté toutes les parcelles vignes, absolument tous les jours, pour suivre précisément, sur chaque bout de parcelle, les maturités. Les rires sont venus à mes dépens lorsque les vendangeurs m’ont dit que je faisais exactement comme mon père, mais à vélo avec mon petit casque ridicule, ce qu’il faisait beaucoup plus dignement à moto (et sans casque bien sûr !).

vélo de Nicolas 2021

Nous n’avons pas cédé à la tentation de vendanger avant la pleine maturité, et puis le vent a heureusement fini par tourner. Le vent sec d’ouest a pris le dessus, et séché la plupart des départs de botrytis, ce qui nous a récompensés de mes prises de risque. A la réflexion, je me dis que les vendanges manuelles, lentes à opérer, qui sont le plus souvent un désavantage en de telles circonstances, se sont révélées être une force. Sur les parcelles touchées, nous avons grâce à elle pu laisser dans le rang les grappes touchées. Si bien que nous avons pu faire toutes nos macérations carboniques en grappe entière ! Cela nous laisse penser que les cuvées Vent d’Est et Dérive seront fièrement au rendez-vous du millésime 2021. Comme nous avons eu de très belles récoltes de grenache, de chenin et de cabernets, au total nous avons une bonne production en qualité, et aussi en quantité (enfin, à notre mesure, c'est à dire un bon... 33hl/ha cette année) !

Syrah vendanges 2021

Les vinifications se sont ensuite bien déroulées. Les fermentations malolactiques sont terminées. Je ne peux pas encore vous promettre un très beau millésime en 2021 à Cabrol (on n’est pas à Bordeaux ;-) ) car les vins se sont refermés, comme toujours à cette époque. Mais on y croit fermement !

Puis très vite ensuite, novembre a été le mois des olives. Une très belle récolte cette année ! Toute la famille et les amis réunis, des plus jeunes (le benjamin Valentin de l’équipe n’a que quelques mois) aux plus sages, pour trois très beaux week-ends de récolte. Beaucoup de rires et de chaleur. Du solide qui donne beaucoup de courage pour cette année décisive.

Olives 2021

Je vous prends encore un peu de temps pour vous parler des nouveautés et des chantiers en cours. Nous avons créé des sites sur Facebook et Instagram (#domaindecabrol) pour offrir des nouvelles plus fréquentes et plus imagées de la vie du domaine. N’hésitez pas vous abonner et à interagir avec nous ! Par ailleurs, nous sommes en train de finaliser la refonte des étiquettes. Pour trouver un lien sur toute la gamme, chaque cuvée gardant sa touche si particulière. Mais nous vous en dirons plus après les fêtes de fin d’année.

Vue du domaine de Cabrol

A ce sujet, n’hésitez pas à nous commander pour ces fêtes que nous espérons réussies commercialement ! Les vins du domaine sont excellents ! Nous sommes désormais sur le millésime 2018 pour tous les vins rouges. Le Vent d’Est 2018, qui était encore un peu fermé cet été s’est ouvert, et il est juste exceptionnel, à un prix imbattable. La Dérive 2018 va s’ouvrir aussi bientôt mais demandera un peu de garde pour arriver au niveau de la Dérive 2017 qui était déjà exceptionnelle cet été. Le Vent d’Ouest 2018 révèle sa dominante de Cabernet Sauvignon, dans le respect du fruit rouge avec une belle tension. J'aime beaucoup le Cabrol Blanc 2019 mais je vous en reparlerai avec quelques surprises. Le Réquieu et le Blue Note sont aussi bien présents. Bref, chaque cuvée poursuit son chemin hors des sentiers battus, mais toute la gamme reste le pur respect des idées de son fondateur : de la fraîcheur, du fruit, aucun bois, une densité, une tension et des arômes qui expriment un terroir unique.

Nicolas, le 20 Novembre 2021